Théâtre Ostinato accueille Pétrole au sein de la compagnie. Pouvant  S'inscrire dans une démarche de création dans des lieux insolites et explorant, de fait, de nouveaux publics, la compagnie soutient aussi l'univers poétique que ce clown développe.

Elle encourage l'aspect insolite et touchant que peuvent revêtir ses constats à la fois naïfs et grinçants sur le monde...

Création et interprétation :

Christelle KERDAVID

 

(Regards complices : Ingrid COETZER et Laurence POUYETO)

 

PETROLE est un clown  proposé par Christelle KERDAVID, comédienne formée à la pratique du clown à travers de nombreux stages professionnels. Il rencontre le public depuis novembre 2015. L'écriture de ce spectacle tisse ses points forts à chaque représentation dans une démarche active et originale : Elle évolue au fil des rencontres et de l'improvisation en recherche avec le public et les lieux de représentation.

 

(Clown plutôt pour adultes et enfants accompagnés à partir de 10ans)

LA GENESE DU PROJET

Traverser le travail du Clown et aller à la rencontre de cet état étrange qui nourrit les profondeurs du jeu d'acteur...

 

Pétrole-CieThéâtreOstinato
Pétrole-CieThéâtreOstinato


Le clown...

 

Depuis plus de deux ans ce clown est au travail, en recherche, poussé par le désir et la nécessité d'exister. Après une semaine de stage au Théâtre de Poche de Hédé en Février 2014 puis trois semaines en Mai de la même année avec Cédric Paga (Alias Ludor Citric), je poursuis cette recherche par des temps de laboratoires personnels à Rennes et ailleurs et par des formations auprès d'autres intervenants comme François Cervantes et Catherine Germain au Samovar à Paris et à la Friche de la belle de mai à Marseille. Ainsi, tout au long de cette période une voix, une gestuelle se sont apprivoisées et le tout a été nommé « Pétrole ».

    Après plusieurs mois de recherche en solo, je fais la rencontre de la comédienne et clown rennaise Ingrid Coetzer sur les bancs d'une MasterClass au Samovar à Paris. Je lui propose d'être le regard complice de Pétrole. Sous son regard sensible, le clown Pétrole s'est alors affirmé devant son premier public, en novembre 2015, dans le cadre d'une performance de 20mn et du festival  « HORS-LITS 8ème édition », réseau de performances artistiques chez l'habitant organisé à Rennes.

 

J'ai ensuite pu expérimenter cette performance dans différents lieux rennais :  l'Elaboratoire, L'institut Pasteur, avec le réseau artistique de l'AMACCA « L'artillerie » , le Théâtre de Cercle dans le cadre d'une soirée complicité consacrée à l'écriture clownesque, l'Atelier d'Aran, Les Ateliers du vent ; mais aussi à Lorient aux Ateliers du bout du monde, au Quillio à La chapelle Saint-Nicodème du Roz ; et à Aurillac pour le festival Off à l'été 2016.

 

Petrole a ensuite été accueilli en résidence aux ateliers du vent à l'automne 2016 pour un temps d'écriture et de recherche plus  approfondi.

 

Au fil de ce parcours fait de temps de recherche et de performances publiques cette forme a donc évolué vers un spectacle solo de quarante minutes :   « Pétrole, clown jeté sur la voie publique », accueilli dans différents lieux et festival courant 2017: dans les côtes d'Armor à Trélivan, au festival Off de Chalon dans la rue en juillet, au festival " Fête de la chapelle" organisé par le collectif Autre direction au Quillo ou encore à La Mezière dans le cadre de l'évènement partage ta rue organisé en septembre 2017.

 

Un prochain temps de résidence est prévu à Guy Ropartz en décembre 2017 - Dispositif soutenu par la ville de Rennes.

Cette résidence permettra notamment de requestionner le spectacle pour des représentations en "salle", étant donné qu'il a beaucoup été joué en extérieur ou accueilli dans des  festivals de rues ou des lieux non consacrés au théâtre.

 

Cette recherche se fera avec le regard complice de Laurence Pouyeto (compagnie si tu t'imagines), notamment sur la dramaturgie du spectacle.

 

  INTENTIONS ARTISTIQUES ET POETIQUES

 

Pétrole-CieThéâtreOstinato
Pétrole-CieThéâtreOstinato

 

Avoir sa place dans le monde...

C'est le point de départ : Pétrole c'est quelque chose que l'on jette, qui n'a pas le droit d'exister.

Pétrole va franchir l'interdit, oser naître et affronter ce qu'il va trouver au dehors : un monde à envisager, à observer, à interpréter sous le filtre de sa naïveté et de son envie d'exister. La poésie est liée à l'interprétation du hasard mêlée à la naïveté de cet être qui cherche à comprendre son entourage, en faire partie, à se mêler au monde.

 

Pétrole est un clown improvisateur.

Il commence ses apparitions toujours de la même façon et quitte le public selon un même procédé. Entre ce début et cette fin, il improvise, interagit avec ce qu'il découvre de lui, du hasard et du public. Un fil rouge se tisse avec les limites, les interdits qu'il rencontre et le désir jaillissant de les dépasser. Limites matérielles, physiques, sociales, morales ou poétiques ; ce qui  motive ce clown c'est de sortir des cadres étriqués et croissants qu'il découvre sur le fil de son parcours.
C'est un clown qui joue avec son corps, et peut aller jusqu'à le marionnettiser.
Pétrole est un clown bavard. Les mots sortent à mesure que le monde entre en lui, il le recrache sous la forme d'une poésie qui lui est propre, faites de mots équivoques, d'expressions ambigües et de termes polysémiques avec lesquels il s'amuse à jongler.

 

« Petrole clown jeté sur la voix publique »  est un spectacle de clown qui évoque le sentiment d'exclusion sous de multiples facettes. Il invite chaque spectateur à se laisser toucher ou concerner par ce sentiment, à se laisser aller à la réflexion par le biais de l'émotion et de la dérision.
Oser naître, oser franchir la limite, s'autoriser à exister malgré la peur, la difficulté ou l'interdit. Offrir sa fragilité, sa force et sa face de clown à la face du monde ;  revendiquer son droit d'exister par une simple présence au monde, un battement de cœur, une respiration. Pétrole va  déchirer son placenta et affronter ce qu'il va trouver au dehors : un monde à interpréter sous le filtre de sa naïveté et de son envie d'exister. La poésie est liée à l'interprétation du hasard mêlée à la naïveté de cet être qui cherche à comprendre son entourage, en faire partie, à se mêler au monde, à jubiler avec lui.  Pétrole s'enthousiasme à rencontrer ce monde mais s'étonne ou se méfie de certains détails qui peuvent lui paraître inquiétants ou incongrus.
Pétrole s'exprime, il est le roi de la digression, il balance tout ce qui se forme dans son esprit-corps. Il est touchant, mais parfois au détour d'un jeu, d'un excès d'énergie ou d'une remarque anodine et futile, son filtre peut créer une vision acerbe et grinçante sur certaines facettes de l'Homme, du monde ou de notre société.

 

Pétrole c'est un clown pas trop pour les enfants... trop fragiles, trop imprévisibles pour lui ; lui-même si fragile et si imprévisible. Les rencontres sont toujours fortes pourtant...  Mais il a besoin de tout dire, et se laissera être sans vergogne.
   

La Presse en parle : Cliquez sur l'image ci-dessous

Prochaines dates

Jeudi 21 Décembre 2017  - Résidence/ouverture publique -     Guy Ropartz - Rennes

Samedi 24 Février 2017 - ENTRE là - Bourg des Compte        (En cours...)

Vendredi 30 Mars 2018 - 20h30 - Théâtre du Cercle - Rennes