Rozenn TREGOAT

Metteur en scène

 

Après une maîtrise autour de l'écriture contemporaine d'Ex-Yougoslavie, elle entre au Conservatoire d'Arts Dramatique de Rennes où elle travaille avec Daniel Dupont, André Markowicz, Pierre-Alain Chapuis, Marie Payen…

Depuis le début de son travail, son intérêt se porte sur les auteurs engagés qui traitent de sujets difficiles sociaux et politiques de notre temps notamment la guerre, le racisme, le fanatisme, la question des identités individuelles et collectives à l'ère de la mondialisation.

 

Elle a dans un premier temps beaucoup travaillé sur le théâtre contemporain d'ex-Yougoslavie. La plongée dans cette écriture émergeante l'a mené à se rendre plusieurs fois en Bosnie et en Serbie dans le but non pas de saisir tout les enjeux de la dernière guerre mais de rencontrer les gens, de prendre le pouls d'un pays qui a souffert mais qui est du côté de la vie.

 

L'été 2008, pour le collectif Soleil Vert, elle a mis en scène La Chute de Biljana Srbljanovic, jeune auteure serbe. Le collectif était accueilli en résidence par le festival Premiers Actes consacré aux écritures contemporaines, en Alsace.

 

Elle a alors découvert une manière de travailler qui tend à s'inscrire dans cette dynamique de champ-contrechamp, connaître l'autre pour mieux se connaître tant d'un point de vue artistique que culturel ou politique.

 

L'été 2009, elle est partie en Iran, et a mis en scène quatre pièces courtes de Matéi Visniec avec des acteurs francophones iraniens.

 

Depuis 2011, elle est l’assistante de Mélanie Leray (Théâtre des Lucioles) pour la pièce Leaves de Lucy Caldwell qui traite du suicide chez les adolescents et pour la création de Contractions de Mike Bartlett, jouée au TNB au mois de janvier 2012. Cette dernière pièce met en scène le monde impitoyable de l’entreprise qui broie l’individu à des fins économiques.

 

Christelle KERDAVID

Comédienne, marionnettiste

Diplômée d'une maîtrise de Lettres modernes (Universités de Lorient et Nantes) et d'une licence d'Arts du spectacle à l'université de Rennes 2, Christelle Kerdavid entame sa formation artistique en 1999 au Centre Dramatique de Bretagne à Lorient auprès de Laurent Poitreneaux.

Membre de la troupe D'Art et d'échec de Lorient de 1999 à 2001, elle obtient le prix d'interprétation féminine au Festival universitaire européen d'Albi en 2000 dans La dispute de Marivaux.

Elle joue également un des rôles principaux dans le court-métrage Les filles du 12 de Pascale Breton, nominé au césar du court-métrage et primé dans de nombreux festivals cinématographiques en Europe.

Elle poursuit sa formation de comédienne à Rennes au travers de nombreux ateliers et stages proposés par des professionnels des arts de la scène :

Mélanie Leray, Valérie Schwarcz et David Jeanne Comelo de la Cie des Lucioles, Luc Quistrebert, Sylvain Delabrosse, Serge Poncelet, Benoît Gasnier du Théâtre à l'Envers ou encore Charlie Windelschmitd de la Cie Dérézo.

De 2002 à 2004, elle interprète le rôle d'une femme Afghane dans le spectacle Murs Murs, de la compagnie "Van Hay Vong" de Luc Quistrebert, inspiré du roman de Atiq Rahimi Les mille maisons du rêve et de la terreur.

En 2007, elle collabore avec Post, Compagnie Emilie Gallier où elle intervient en tant que comédienne dans un spectacle de danse intitulé H.o.Me Hundreds of memories.

Co-fondatrice de "Rivières à Cailloux" en novembre 2008, collectif d'acteurs et de musiciens, elle travaille et interprète une adaptation du Sas de Michel AZAMA et s'expérimente auprès des membres du collectif sur des performances artistiques théâtrales et musicales.

En 2009, elle rejoint la compagnie de marionnette "Le Théâtre de la Camelote", et jouera notament dans le spectacle Par delà le Marais, projet réalisé en compagnonnage avec la compagnie LàOù,marionnettes contemporaines, mis en scène par Aurélien Georgeault. Aujourd'hui elle crée "le théâtre Ostinato" auprès de Rozenn Trégoat et Romain Coquelin et travaille sur leur prochaine création "Fuck you Eu.ro.pa" de Nicoleta Esinenscu.

 

Romain COQUELIN

Musicien compositeur

Après avoir essuyé les bancs de l'école de musique de cherbourg des ses sept ans à sa majorité Romain Coquelin a commencé à développer son propre univers musical.

Musicien multi instrumentiste (guitare classique et électrique, basse, piano, batterie...) il se passionne à la fois pour la composition instrumentale et l'écriture de chansons. Autant influencé par les musiques de films de François de Roubaix, les compositions contemporaines de Luciano Cilio ou Arvo Pärt, ou les chansons de Robert Wyatt de Mark Hollis il navigue entre sensibilité acoustique, énergie électrique et expérimentation électronique.

Parallèlement à la réalisation d'un album de chansons, Romain découvre l'univers du spectacle vivant en 2002 en travaillant pour la compagnie de marionnettes "Le théâtre de la Camelote", sa musique et sa sensibilté s'adaptant parfaitement au travail de plateau. Depuis il s'est expérimenté auprès de différentes compagnies sur des lectures musicales avec un collectif d'acteurs et de musiciens rennais, sur de la création musicale avec Le Collectif de danses contemporaine Body Works et il travaille actuellement sur le spectacle du comédien Guillaume Vincent.

Romain a travaillé également sur le projet de fin d'étude des Beaux-Arts de Faustine Beuve : "Indélébile". Il a créé la musique pour la campagne vidéo des Machines de l'île de Nantes... Il est également dessinateur et travaille à une forme artistique mêlant musique et dessins.

Il s'associe en 2011 à Rozenn Tregoat et Christelle Kerdavid pour créer le Théâtre Ostinato.

Enfin, un nouveau projet centré sur l'écriture de chansons est en cours.